Pages Menu
Twitter
Categories Menu

Posté par le 28 Juin 2018

ARDECHE 2018

ARDECHE 2018

ARDECHE : Pourtant que la montagne est belle

 

Quelle idée a eu Philippe de nous emmener au pays de Jean Ferrat pour notre sortie en étoile 2018 ; C’est vrai les montagnes d’Ardèche sont magnifiques mais elles sont dures pour les jambes des marcheurs et des cyclos.

D’abord un grand bravo à Philippe et à Sylviane pour avoir proposé et organisé cette semaine familiale du CCLM : les « anciens » habitués de cette sortie ont d’ailleurs été heureux de les accueillir ainsi que les Saussois pour leur première ; je précise anciens et non ancêtres (quoique ?), les ancêtres nous leur avons rendu visite au fond des gorges et cavernes.

Un choix judicieux pour notre hôtel, le Belvédère, situé face à cette merveille de la nature qu’est l’arche de Vallon Pont d’Arc : une hôtesse suisse accueillante, fine cuisine avec des compléments sucre lent, de la mousse, des kirs à la châtaigne,.. »Les vignes, elles courent dans la forêt, c’était une horrible piquette » là Jean tu as tout faux ! Le vin fut le seul sujet de discorde avec nos hôtes et c’est Charles qui a pris l’estocade.

 

Le programme marche est préparée par Marlène chaque veille au soir à partir d’un recueil de chemins balisés repérés par Jacqueline et Michel et elle s’appuie aussi sur les conseils avisés de notre hôtesse suisse et c’est ainsi que leur groupe fort de Jacqueline, Rose et souvent renforcé avec Josiane et Nicole va accumuler, sur des chemins abrupts et pas toujours bien fléchés des distances de 14, 15 voire17 km, accompagnées en début de séjour par  le « coq de service » Gino ; Nicole se découvre non sans fierté des talents de bonne marcheuse. Pour le clou de ces marches :19 km le long de l’Ardèche avec des rochers à gravir, nos filles sont guidées par deux nouveaux coqs Bernard mais surtout le furieux, vous l’avez tous reconnu Michel qui n’a aucune pitié : conséquence on ramasse Rose à la petite cuillère !!

 

Le menu vélo, avec chaque fois une boucle 80 Km et une boucle 125 Km, a été concocté par Jean Claude et Michel : openrunner nous a imposé naturellement quelques raccourcis par des chemins caillouteux ; Tous les cyclos sont d’attaque le premier jour ; Johanne, Dominique et Philippe optent avec prudence pour la petite boucle ; les 7 autres vont devoir se farcir vent de face le col du Benas, pente régulière mais quand même700m de dénivelé ; on finit par trouver une brasserie ouverte en cette journée de dimanche passé 14 h et sans aucune mauvaise humeur de Charles

Le 2ème jour, ils ne sont plus que trois à faire la grande boucle : Jacky avec son vélo vae, Michel avec sa prothèse de hanche vraisemblablement vae aussi ; Charles se sent être le maillon faible.

La 3ème sortie est organisée, sur une idée de Philippe, par le club de Vallon Pont d’Arc : superbe balade qui nous conduit sur les hauteurs de Mirabel avec un magnifique point de vue vers Aubenas et les collines avoisinantes. La « Roue Libre », c’est le nom du club local : la montée ne se fait pas en roue libre ni d’ailleurs une partie de la descente avec un fort vent de face ;on notera un point commun avec ce club : la bière. Comme bien souvent le peloton perd Dominique à l’arrivée

Encore un beau programme pour le 4ème jour : la route des Gorges de l’Ardèche mais les temps ont changé pour Jacky : pas d’assistance électrique. A mi parcours Yves ose une interview du style : »ici France 2, ici Robert Cassepatte : on vous sent moins en forme aujourd’hui Jacky,… » ; un arrêt collation ( 4 bières et un coca) et tourisme à Aiguèze avant d’aborder la difficulté du jour ; dès les premiers lacets Jacky est à la peine, ses coéquipiers Jean Claude et Charles l’attendent avant que la voiture balai de Philippe ne le recueille. Yves et Christian en ont profité pour s’échapper, ils auront droit à quelques remontrances !!.

5ème et dernier jour : au menu 125 Km et 1550 m de dénivelé et cela commence par la montée du Belvédère qui culmine les gorges : cela va mieux pour Jacky qui a récupéré sa roue électrique, mais nettement moins bien pour Bernard encore marqué par la marche forcée de la veille : il fait demi tour. Le parcours passe par un superbe point de vue : le Rhône en bas, les Alpes au fond et entre les deux on devine le Mont Ventoux : certains se mettent à rêver, mais ils sont vite ramenés à la dure réalité du Gard :on évite une grand route pour s’enfoncer dans l’arrière pays avec des pentes à + de 10% et sous le cagnard.. Il est temps de trouver où déjeuner : Johanne choisit une auberge bio tenue par un ex marseillais plutôt bizarre; au dessert, alors que la plupart choisissent une glace, Yves opte pour « une 2ème bière ». Vu l’heure déjà avancée, la chaleur et … le match France – Pérou, on décide tous pour un retour au plus court avec quand même +de 1000 m de dénivelé dans la journée !

 

Pour le tourisme c’est Sylviane l’animatrice d’un petit groupe avec Marie, Maryvonne, groupe qui se renforce au gré des visites : au menu bien sûr la réplique de la Grotte Chauvet, l’Aven d’Orgnac, le défilé de Ruoms mais aussi quelques villages typiques avec leur marché : Largentière, Vogué, La Beaume, Balazuc, Lanas et un « pèlerinage à Antraigues au pays de Jean Ferrat. Dominique et Christian partent à la recherche de l’entrée de la vraie grotte Chauvet mais vont trouver porte close. Pour une fois les cyclos ont su oublier un peu le vélo pour visiter cette région au riche patrimoine !!

 

Une semaine en étoile réussie et pleine de convivialité.