Pages Menu
Twitter
Categories Menu

Posté par le 20 Mai 2018

Sortie féminine en Anjou 2018

Sortie féminine en Anjou 2018

 

Week-end du 1er mai 2018  

19 participants

Le rendez-vous était fixé au Domaine de la Blairie à Saint-Martin-de-la-Place (entre Saumur et Angers) pour le déjeuner.

Bon accueil, personnel souriant et aimable, table soignée, chambres confortables.

Chacun était ravi de se retrouver ou de faire connaissance.

Après un bon repas, nous avons enfourché nos vélos pour une virée (54km) dans la campagne angevine le long de l’Authion et nous avons découvert la Loire et ses beaux châteaux (ma tantire lire lire). Jacqueline a bien été tentée par l’un d’eux. Rose était ravie de se remettre en selle avec les amies. A notre retour au domaine, nos « cyclos » nous accueillent chaleureusement.

Le soir nous n’avons pas manqué de lever nos verres aux Anniversaires : Gino et Yves (par téléphone).

Dimanche matin : temps nuageux. Nous sommes parties pour une rando pédestre (13,5km) sur les bords de la Loire. Nous avons admiré le fleuve habillé de verdure et chanté par les oiseaux.

L’après-midi : sortie vélo (38km) pour certaines, sous les averses. Mais le charme des jolies maisons des hameaux nous a fait oublier le temps maussade. Bernadette, sur son beau vélo électrique, nous a fait la pige en « dépassant allègrement les bornes ».

Pour celles qui boudaient le vélo faute de beau temps : visite de l’habitat troglodytique aux alentours.

Au dîner, retrouvailles autour d’un verre de l’amitié. Merci au CCLM.

Aujourd’hui, lundi, nous partons pour la journée. Il est où le soleil ? il est où ?

Départ sous la pluie et la fraîcheur, mais la bonne humeur demeure. Monique, Josiane et Patricia n’ont pas quitté leurs lunettes de soleil du week-end !

Balade de 45km entre forêts, vallons paisibles et maraîchages. La faim commence à se faire sentir mais pas un seul restaurant en vue dans les villages. « En faim », à Beaufort en Vallée, un bistrot nous ouvre sa table. Nous avons repris des forces grâce au cuistot complice et bienveillant dont Bernadette n’a pas manqué de tirer le portrait photographique sous toutes les coutures.

Prêts pour le départ

C’est totalement regonflées que nous sommes reparties pour les derniers 25km.

De leur côté, Marie a préféré se faire mener en bateau ; Jacqueline et Sylvette ont hissé la voile et, quant au mât, Gino le souquait.

Nous avons clôturé le week-end par un bon et joyeux repas au cours duquel toutes les langues furent bien déliées. Etait-ce l’effet de l’apéritif gentiment offert par les hôteliers… ?

Mardi matin : tiens, le soleil est là avec ses rayons !

Après le petit déjeuner, c’est le temps des « au revoir ». Rose et Bernard partent les premiers pour regagner l’Ariège.

Embrassades et remerciements de toutes et tous à Marlène, notre pilote du week-end, qui a lutté brillamment pour lire la trace du GPS à travers les gouttes de pluie, les reflets et les vibrations.

Merci à Michel, notre gentil « coach » pour la circonstance. Le seul homme qui ne nous pas abandonnées lâchement, qui nous a remis dans le droit chemin, regonflé nos pneus (et pas que…), poussées, encouragées, pendant que ses compères roulaient de leur côté sur des routes bien vallonnées.

Beau temps, tu n’étais pas là ? Pas grave ! On a passé un super bon moment.

Sans rancune, et à l’année prochaine !!

Compte-rendu écrit par Marie Christine, nouvelle recrue, et quelle recrue !